Ali le conteur rusé

Printer-friendly versionPrinter-friendly versionSend by emailSend by email

Il était une fois, dans la ville de Tunis, un grand roi qui n’avait rien à faire. Chaque jour, et durant toute la journée, il restait assis sur des coussins moelleux et écoutait des histoires. Peu importait le thème de l’histoire, il ne se lassait pas de l’entendre, même si elle était très longue.
« Il y a qu’un seul défaut à ton histoire, disait-il souvent. Elle est trop courte. »
Tous les conteurs du monde entier furent invités à son palais, et certains d’entre eux racontèrent des histoires vraiment très longues. Mais le roi était toujours triste quand une histoire se terminait.
Il finit par envoyer un message dans chaque ville, dans chaque village et dans chaque pays du monde entier, offrant un prix à celui qui pourrait lui raconter une histoire éternelle.
« À l’homme qui me racontera une histoire éternelle, je donnerai ma ravissante fille Nabila pour femme. Je ferai de lui mon héritier et il me succèdera », déclara-t-il.
Mais ce n’était pas tout. Il ajouta une condition très difficile. « Si quelqu’un commence à raconter une telle histoire et échoue, il aura la tête coupée. »
Nabila, la fille du roi, était très jolie et il y avait beaucoup de jeunes gens dans ce pays qui étaient prêts à faire n’importe quoi pour la conquérir. Mais aucun ne voulait avoir la tête coupée, et par conséquent, seule une poignée d’entre eux tenta l’aventure.
Un jeune homme inventa une histoire qui dura trois mois, mais finalement, il ne pouvait plus rien inventer et il eut la tête coupée. (Aïe !)
Son sort fut un avertissement pour les autres, et il fallut attendre bien longtemps avant qu’un autre conteur soit assez téméraire pour éprouver la patience du roi.
Mais un beau jour, Ali, un jeune homme aventureux, originaire de la lointaine ville de Tripoli, arriva au palais.
« Grand roi, dit-il, est-il vrai que vous offrez un prix à l’homme qui pourra raconter une histoire sans fin ?
– C’est vrai, dit le roi.
– Cet homme recevra votre ravissante fille pour femme et il sera votre héritier ?
– Oui, s’il réussit, dit le roi. Mais s’il échoue, il aura la tête coupée.
– Très bien, dit Ali. J’ai une histoire intéressante sur les sauterelles que j’aimerais vous raconter.
– Raconte-la, dit

Language:

Download ANDROID app: 
Download AUDIO: 

File types:

Facebook Comments Box

Public Domain Mark 1.0
This @dc:type-name, @dc:title, by @cc:attributionName, is free of known copyright restrictions.

Tell Us A Story !

Files must be less than 8 MB.
Allowed file types: mp3 wav wma.
Leave blank to use trimmed value of full text as the summary.
Description of story
Type your name here
Type Your Email Here
Upload a replacement picture for your story
Files must be less than 64 MB.
Allowed file types: png gif jpg jpeg.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

Vertical Tabs