Les six aveugles et l’éléphant.

Printer-friendly versionPrinter-friendly versionSend by emailSend by email

Il était une fois six aveugles qui, tous les jours, se tenaient au bord de la route et demandaient l’aumône aux gens qui passaient. Ils avaient souvent entendu parler d’éléphants, mais n’en avaient jamais vu puisqu’ils étaient aveugles.
Alors un jour, ils demandèrent à un ami de les amener au zoo, à l’endroit où se trouvait l’éléphant. Quand on leur dit que la grande bête était devant eux, ils ressentirent un grand bonheur. Mais comme ils ne pouvaient pas le voir avec leurs yeux, ils pensèrent qu’en le touchant, ils pourraient sentir quel genre d’animal c’était. Ils demandèrent alors au gardien du zoo de leur permettre de rentrer dans l’enclos et de pouvoir l’approcher.
Le premier posa la main sur le flanc de l’éléphant. « Eh bien ! dit-il, maintenant, je sais tout sur cet éléphant. Il est exactement comme un mur. »
Le deuxième ne toucha que la défense de l’éléphant. « Mon frère, dit-il, tu te trompes. Il n’est pas du tout comme un mur. Il est rond et lisse et pointu. On dirait plus une lance qu’autre chose. »
Le troisième prit la trompe de l’éléphant dans sa main. « Vous avez tous les deux tort, dit-il. Quiconque s’y connaît un tant soit peu est à même de voir que cet éléphant est comme un serpent. »
Le quatrième tendit les bras et saisit une des jambes de l’éléphant. « Oh, vous êtes vraiment aveugles ! dit-il. Il est évident pour moi qu’il est rond et grand comme un arbre. »
Le cinquième était un homme très grand, et il arriva à saisir l’oreille de l’éléphant. « Le plus aveugle des hommes devrait savoir que cette bête ne correspond en rien aux choses que vous avez nommées, dit-il. Il ressemble parfaitement à un énorme ventilateur. »
Le sixième était si aveugle qu’il mit un certain temps avant de pouvoir même trouver l’éléphant. Il finit par saisir la queue de l’animal.
« Oh, que vous êtes bêtes, mes amis ! s’écria-t-il. Il n’y a pas de doute que vous avez perdu la tête. Cet éléphant n’a rien à voir avec un mur ou une lance ou un serpent ou un arbre ; et il ne ressemble pas non plus à un ventilateur. N’importe

Language:

Download ANDROID app: 
Download AUDIO: 

File types:

Facebook Comments Box

Public Domain Mark 1.0
This @dc:type-name, @dc:title, by @cc:attributionName, is free of known copyright restrictions.

Tell Us A Story !

Files must be less than 8 MB.
Allowed file types: mp3 wav wma.
Leave blank to use trimmed value of full text as the summary.
Description of story
Type your name here
Type Your Email Here
Upload a replacement picture for your story
Files must be less than 64 MB.
Allowed file types: png gif jpg jpeg.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

Vertical Tabs